Un parcours avec une formation théorique complète 

 

Diplôme d’Etat d’Éducateur Spécialisé

L’éducateur spécialisé possède une formation réglementée par arrêté ministériel de 3 années dispensée dans un Institut de Formation et sanctionnée par l’obtention d’un Diplôme d’État. La formation se compose d’enseignements théoriques, s’appuyant sur différentes disciplines : psychologie, pédagogie, sociologie, droit, vie collective (…) et des stages pratiques pour expérimenter l’accompagnement des publics en difficulté.

Diplômé, l’éducateur spécialisé est capable, entre autre d’ / de :

  • Instaurer une relation  
  • Etablir un diagnostic socio-éducatif
  • Concevoir et évaluer un projet éducatif
  • Organiser une intervention socio-éducative individuelle ou collective
  • Développer l’autonomie dans les actes de la vie quotidienne
  • Favoriser la construction de l’identité et le développement des capacités
  • Observer, analyser et rendre compte les situations éducatives
  • Développer un partenariat
  • S’informer et se former pour faire évoluer ses pratiques

Master 2 «Intervention sociale, conflits et développement»

Ce diplôme universitaire d’un niveau Bac + 5 a renforcé mes connaissances en matière d’intervention sociale, d’analyse et de gestion de situation de crise, à travers les disciplines enseignées : méthodologie de projet, sociologie, éducation, histoire…

Les compétences développées sont multiples :

  • Capacité d’observation
  • Capacité d’analyse
  • Aisance rédactionnelle
  • Création, suivi et évaluation d’un projet social
  • Capacité à intervenir dans des contextes difficiles, conflictuelles…

15 ans d’expérience dans la guidance parentale et l’accompagnement de jeunes de 3 à 25 ans…

Éducateur spécialisé - Projet de Réussite Éducative

  • Soutien aux apprentissages à destination d’enfants (6 – 14 ans), en décrochage scolaire
  • Accompagnement des parents dans le suivi de la scolarité et la mise en place d’une méthodologie pour leur enfant

Éducateur spécialisé - Service d'Accueil de Jour

  • Intervention éducative sous mandat judiciaire ou administratif dans le cadre de la Protection de l’Enfance
  • Développement de l’autonomie d’enfants (3 – 12 ans), dans les gestes du quotidien
  • Entretiens hebdomadaires à domicile visant à soutenir les parents dans leur rôle
  • Animation de projets collectifs autour du lien parents-enfants

Éducateur spécialisé - Maison des Adolescents

  • Accompagnement des adolescents (11 – 25 ans) et de leurs parents sur le plan éducatif, scolaire et relationnel
  • Évaluation des difficultés rencontrées et mise en place d’objectifs personnalisés
  • Formation des professionnels sur la thématique adolescente
  • Mise en place d’un groupe de parole pour les parents

Coordinateur d'équipes et de de projets – Unis-Cité

  • Encadrement d’équipes – 20 personnes (16-25 ans)
  • Montage et supervision de projets de solidarité
  • Développement et suivi des relations partenariales
  • Valorisation des compétences de jeunes en décrochage scolaire
  • Co-construction d’un projet d’orientation scolaire ou professionnel

Chef de Service Éducatif – Foyer d'Action Educative

  • Management d’équipe – 25 salariés – 30 jeunes accueillis (13-18 ans)
  • Coordination des actions éducatives
  • Mise en place et suivi des projets personnalisés
  • Développement et participation aux actions de soutien à la parentalité
  • Travail en partenariat

…et une expérience personnelle enrichissante !

Père de 3 enfants, ce rôle dépasse largement la sphère privée et contribue à faire le professionnel que je suis. Ma formation initiale et mon expérience me donnent certes des repères mais, malgré cela, éduquer ses enfants restent l’une des missions les plus difficiles. Les affects y tiennent une grande place et nous empêchent parfois d’être lucide. En nous mettant à l’épreuve, les enfants nous apprennent l’humilité

On comprend ainsi que, toute personne, quel que soit son parcours ou ses diplômes, peut avoir besoin un jour d’un soutien, d’un regard extérieur pour prendre du recul, de nouvelles clés pour dépasser ses difficultés éducatives, relationnelles ou scolaires.

Pourquoi devenir Conseiller Éducatif ?

Les constats :

  • Tout parent peut avoir besoin, de manière ponctuelle ou régulière, d’un soutien sur le plan éducatif, relationnel ou scolaire.
  • Les services sociaux, acteur principal du soutien à la parentalité, sont saturés et se concentrent sur les situations les plus inquiétantes, relevant pour beaucoup d’entre-elles, de la Protection de l’Enfance.
  • En raison d’un manque de moyen et de personnel, lorsqu’une aide éducative a été contractualisée avec les services sociaux, les délais pour une 1ère intervention d’un éducateur à domicile peuvent être très longs.
  • Par manque de temps, une fois la mesure en place, la fréquence d’intervention de l’éducateur est souvent insatisfaisante car les rencontres sont trop espacées, que le lien avec le professionnel n’arrive pas à se tisser. Parfois, malgré la mesure, la situation peut se dégrader alors qu’une prise en charge adaptée aurait pu permettre d’éviter l’arrivée de certaines difficultés.

Cette réalité pose la question suivante :

Vers qui peuvent s’orienter les parents d’enfants de tout âge, dont les difficultés éducatives, relationnelles ou scolaires sont réelles, qui ont des inquiétudes sur l’évolution de leur situation familiale ou qui tout simplement se posent des questions sur leur rôle,  sans passer par les services sociaux?

Les réponses apportées par le Conseiller Éducatif

  • Un démarrage réactif, sans contrainte administrative ou contractuelle.
  • De larges plages horaires pour prendre un rendez-vous ou obtenir une consultation.
  • La possibilité de poser des questions, demander des conseils, prendre du recul lors d’une consultation unique ou de bénéficier d’un accompagnement sur plusieurs semaines, sur plusieurs mois.
  • Une plus grande souplesse dans les modalités d’intervention (domicile, cabinet, espace extérieur…)
  • Une fréquence d’intervention adaptée à vos besoins, à définir ensemble, pouvant aller de plusieurs rendez-vous par semaine à un rendez-vous mensuel, bimestriel ou encore trimestriel.
  • Plus de créativité, avec la possibilité d’étudier des demandes d’accompagnement «ne rentrant pas dans les cases » mais pour autant indispensable pour les parents et / ou les enfants.
  • La garantie d’un accompagnement en toute confidentialité.